Avec quel appareil photo partir en voyage ?

27 mars 2016

« Euuuuh… tu emportes cet énorme appareil ?
– Oui, pourquoi ?
– Mais tu ne vas quand même pas passer tout ton temps à prendre des photos, si ?
– Si. »

Chaque fois que je pars en voyage, en weekend ou même en balade avec mes amis, nous avons la même discussion : le matériel photo représente une part non négligeable de mes bagages, alors qu’eux n’emportent qu’un smartphone ou un compact. Ils estiment que je passe trop de temps, pendant nos voyages, à prendre des photos de tout ce qui m’attire. Moi, je ne conçois pas un voyage sans photo. Ça fait partie du plaisir, je serai malheureuse comme les pierres de faire un super séjour sans appareils photo !

Alors, avec quel appareil photo partir en voyage ? Ça dépend si vous êtes plutôt comme mes amis… ou comme moi !

Le Laurent

Laurent voyage léger. Vraiment léger. C’est le genre de garçon qui se satisfait d’un jean et quatre t-shirts pour un road trip de trois semaines. Sans surprise, côté photo, il est léger aussi : un smartphone suffit. La bonne nouvelle, quand on n’a pas de matériel photo de pointe, c’est qu’on peut quand même se régaler en prenant des photos.

Même si un smartphone ne rivalisera jamais avec un réflex dans un contexte professionnel, pour des photos de voyage, je pense que l’important, c’est l’oeil du photographe, les couleurs, la lumière, la composition… Et si Instagram nous a appris quelque chose, c’est que ces qualités ne dépendent pas de l’appareil photo, mais du photographe. D’ailleurs, dans l’article sur Montpellier, je vous avais fait une petite liste d’Instagramers que je suis et qui réalisent des images bluffantes, poétiques, émouvantes, spectaculaires… avec des smartphone.

Si vous êtes un Laurent, ne vous embarrassez pas d’un appareil encombrant, juste pour le principe. L’avantage du smartphone, c’est qu’on le maitrise, qu’on l’a presque toujours dans la poche et qu’ils font des photos d’une qualité tout à fait honorable maintenant.

avec quel appareil photo partir en voyageavec quel appareil photo partir en voyage

deux images prises à l’iPhone, tout simplement parce que c’était le seul appareil que j’avais sous la main à ce moment-là !

Le Étienne

Étienne ressemble beaucoup à Laurent, mais lui aime bien les gadgets. Il a découvert l’an dernier les objectifs pour smartphone. J’ai testé et je suis complètement fan ! J’ai fini par acheter le Sony QX100 et je ne le regrette pas.

Il a quand même deux défauts. D’abord, le prix : environ 300 euros, selon les vendeurs. C’est vraiment trop cher. Pour ce prix-là, on peut avoir un appareil photo compact plus qu’honnête donc je comprendrais que certains préfèrent investir dans un « vrai » appareil photo plutôt qu’un objectif à smartphone. Deuxième problème : la batterie. Le QX100 se connecte au portable via Bluetooth et ça dévore la batterie, non seulement du portable, mais aussi de l’objectif. Grosso modo, avec une utilisation intensive, on ne peut compter que sur une dizaine d’heures d’utilisation avant la mort de la batterie.

Mais le QX100 a beaucoup d’avantages, qui dépassent de loin les inconvénients, du moins de mon point de vue. En voyage, c’est le compromis idéal : ça ne prend quasiment aucune place, la qualité des images est bien meilleure que celles prises par un smartphone, mais elles sont quand même stockées sur le téléphone, donc faciles à envoyer par mail ou sur les réseaux sociaux.

Si vous êtes un Laurent insatisfait, qui veut passer à la vitesse supérieure, mais sans s’encombrer d’un appareil, les objectifs pour smartphone sont peut-être votre solution !

avec quel appareil photo partir en voyage avec quel appareil photo partir en voyage

Un château, dans le Cantal. Je vous raconterai bientôt !

La Sylvie

Avec Sylvie, c’est spécial. On ne prend pas du tout les mêmes photos. Je m’arrête pour prendre des bâtiments biscornus, qui n’ont, à ses yeux, aucun intérêt. Et inversement. Autre point de désaccord : pour Sylvie, prendre trop de photos gâche le voyage. Elle aime profiter de chaque moment, elle préfère vivre et ressentir l’instant plutôt que le fixer sur pellicule. J’essaie souvent de lui expliquer qu’appuyer sur le déclencheur fait partie de l’émotion aussi !

Sylvie aura donc moins tendance à dégainer l’appareil que Laurent. En revanche, elle est mieux équipée. Elle a acheté il y a quelques années un compact à objectifs interchangeables. Je n’étais pas fan, mais il faut avouer que son appareil est très réussi. La qualité des images rivalise avec celle des entrées de gamme de réflex, pour un encombrement et un poids inférieur. Côté option, tout est mécanique, mais ça fonctionne. L’avantage de Sylvie sur Laurent, c’est qu’elle peut jouer sur certains réglages. L’objectif de son compact est meilleur que le smartphone de Laurent, elle peut jouer sur l’ouverture, la vitesse… Bref, elle peut faire davantage pour un appareil pas beaucoup plus gros qu’un téléphone.

J’ai fini par m’équiper d’un compact. Là, c’est le coeur qui a parlé : j’ai craqué pour le Fuji x10, avec son look rétro. Son avantage principal, à mes yeux, c’est le rapport taille-qualité. Il est suffisamment petit pour tenir en permanence dans un sac à main et il réalise des photos d’une qualité suffisante pour que je ne sois pas trop frustrée de ne pas avoir emporté mon réflex.

160105-007 appareil-voyage4

Nice, au Fuji x10. Là encore, un article que je vous réserve pour bientôt !

La Lisa

C’est moi. Et malgré ce que je viens de dire à propos de Sylvie, je ne peux pas partir en voyage sans un réflex. Je vous ai parlé de mes récents weekends à Gênes et à Berlin… À chaque fois, je prends mon reflex et deux objectifs. Comme je voyage léger, j’emmène peu de vêtements et le matériel photo représente donc la moitié du poids que je transporte et même pour un weekend j’arrive à partir avec un simple sac à dos.

En revanche, j’y gagne sur la qualité d’image. J’ai un zoom et un 50 mm Nikon, deux objectifs efficaces, complémentaires, qui me permettent de faire des photos fidèles à ce que j’ai vu et j’ai ressenti en termes de couleurs, de lumière, de flou, de profondeur de champ…

150920-058 150926-028

Deux images au nikon D750: la première à Terrasson, la seconde à Berlin

Le choix de l’appareil photo qui vous accompagnera dépend de plusieurs paramètres. D’abord, voulez-vous changer d’appareil ou pas ? Si oui, alors quel est votre budget ? Que voulez-vous faire des photos ? Pour les publier sur Instagram, un smartphone est tout indiqué. Pour en faire un livre photo, le réflex sera plus adapté.

Mais au final, quand je me demande avec quel appareil partir en voyage, je ne prends en compte qu’un seul paramètre : avec quel appareil je vais m’amuser le plus ? Parfois, c’est mon smartphone et je sors à peine mon réflex. Parfois, j’ai juste envie d’un petit appareil efficace, mais pas trop gros, qui n’attire pas trop l’attention. Et souvent, j’aime jouer avec mon réflex, pour exploiter toutes les possibilités qu’il m’offre. C’est donc le conseil que je donne quand on me le demande : emportez l’appareil avec lequel vous allez vous éclater ! Franchement, on ne part pas en voyage pour se casser les pieds.

Lisa

No Comments

Leave a Reply