Hong Kong, 1993

17 mai 2015

Hong Kong, il y a plus de vingt ans

Vous êtes vous déjà demandé : « c’était comment, cet endroit, il y a vingt, trente, cinquante ans ? » Le hasard veut que je découvre Hong Kong vingt ans après mes parents. Jeune couple, ils nous laissaient, ma soeur et moi, chez nos grands-parents et ils partaient en vadrouille pour trois semaines aux quatre coins du monde. Ils faisaient ça tous les deux-trois ans. Peut-être que le virus du voyage est génétique finalement et que c’est comme ça que je l’ai attrapé !

Cet article me donne envie de créer une nouvelle catégorie : voyage dans le passé. J’adore m’intéresser à l’histoire d’un lieu, ce qui l’a façonné pour en faire ce que je vois. Mes parents ont beaucoup voyagé, mon père a pris beaucoup de photos, j’aurais sans doute des choses intéressantes à partager avec vous !

Comme des routards

Mes parents sont partis à Hong Kong en 1993. En plein été (bonjour la chaleur…). Ils avaient la trentaine, ce qui va souvent de pair avec budget serré. Pour optimiser le voyage en avion, ils faisaient souvent deux destinations. En trois semaines, ils ont donc visité la Thaïlande et Hong Kong (je vous parlerai aussi de leur périple en Thaïlande dans un prochain article). Aujourd’hui, beaucoup de vols passent par Hong Kong, c’est devenu un hub. Au début des années 90, c’était Bangkok. Ils ont commencé par Hong Kong, pour acheter un appareil photo (à l’époque déjà, c’était plus intéressant !). Ils ont logé dans une toute petite chambre, ce n’était même pas un hôtel. « À l’époque, on voyageait comme des routards », m’a dit mon père. Quand je vois comment ils voyagent aujourd’hui, ça me fait sourire !

« Ce qu’on avait remarqué, c’était la multitude : beaucoup de monde, beaucoup de circulation, ça bourdonnait. » D’ailleurs, quand on voit les photos, ce n’est pas si différent d’aujourd’hui. Les tirages en argentique ont un peu vieillis, de nouveaux gratte-ciels ont poussés de terre… mais les grands panneaux, les tramways, la skyline, le port et les ferrys sont presque les mêmes. En fait, c’est surtout Kowloon qui a changé ! Une petite comparaison entre la photo de mon père et la mienne, depuis le Mont Victoria (vous pouvez bouger le séparateur blanc pour un effet « avant/après » !) :


Premier téléphone portable

Hong Kong a une réputation très techno. Je ne sais pas si elle est encore méritée, mais en 1993, les Hongkongais se trouvaient à la pointe de la technologie ! Au début des années 90, les téléphones portables en France ressemblaient plus à des fixes portatifs : de grosses valises avec un combiné et un fil. C’est à Hong Kong que mes parents ont découvert le premier véritable téléphone portable. Aujourd’hui, on appelle ça des cabines téléphoniques, ils nous paraissent énormes, « mais à l’époque, c’était une révolution ! On était ravis de se dire que des versions réellement portables existaient », dixit mon père. Il a quand même fallu attendre la deuxième moitié des années 90 pour les voir débarquer en Europe…

Au final, mes parents et moi avons eu une expérience très différente de Hong Kong. Ils n’y sont restés que cinq jours, ils n’ont visité que Hong Kong Island et même s’ils ont apprécié, ce n’est pas leur voyage le plus mémorable. Ils n’ont vu que Hong Kong l’urbaine, alors qu’en trois mois, j’ai eu le temps de côtoyer Hong Kong la sauvage, la festive, la bouddhiste, la taoïste, la serial shoppeuse, la Chinoise et l’occidentale. Hong Kong se déguste avec lenteur, même si la ville elle-même vit jour et nuit.

F1000013

Les photos de Hong Kong | Les articles sur Hong Kong

Lisa

2 Comments

  • Eva Melia
    Reply Eva Melia 17 juin 2015 at 17 h 37 min

    La juxtaposition des deux photos, 1993 & 2011 est géniale! On voit vraiment l’évolution de la ville. Très bonne idée !

    • Lisa
      Reply Lisa 17 juin 2015 at 21 h 10 min

      Merci Eva ! Il y a des outils vraiment sympas sur internet 🙂

    Leave a Reply