Rome, la cité antique

17 janvier 2016

Entre Rome et Gênes, votre coeur balance ? Aujourd’hui et dimanche prochain, je vous emmène dans les deux villes. J’ai eu la chance de les découvrir, chacune pendant un gros weekend. Entre ces deux voyages, il y a quasiment quatre ans ! J’ai visité Rome en février 2012, avec une amie. Ce qui saute aux yeux, bien sûr, c’est l’héritage antique de la ville. Mon weekend à Gênes, lui, date de deux semaines. Là, en revanche, on entre de plein pied dans la Renaissance italienne, je vous en parle dimanche prochain.

Que faire à Rome ? Voici cinq idées pour un weekend.

1) Le Vatican

Indispensable. Et pas seulement pour la chapelle Sixtine ! J’étais à Rome avec une amie, qui déteste s’enfermer. Nous avions donc prévu de rester à l’extérieur autant que possible. Pas de chance, nous avons eu un temps de cochon ! Nous nous sommes donc réfugiées au Vatican. C’est un immense musée avec de long et majestueux couloirs. Même sous la pluie, l’endroit était lumineux. Au final, j’ai adoré le Vatican, que je recommande chaudement ! Deuxième recommandation : allez-y tôt le matin. Nous y sommes entrées un peu après 9h du matin. Résultat : nous étions une dizaine de touristes dans la chapelle Sixtine ! En plein mois de juillet, je doute que ce soit possible, même à l’heure la plus matinale, mais nous étions en février. Cependant, ne vous précipitez pas tout de suite à la chapelle, vous ne pourrez pas faire demi-tour. Profitez des expositions, des tableaux, de l’architecture particulière de l’endroit. À la fin de la visite, il y a les splendides escaliers dont les photos pullulent sur le net… et qui se trouvent en tête de cet article.

Pour l’anecdote : on accède à la chapelle Sixtine en suivant, tout simplement, le sens de la visite dans le musée. Il faut bien trente à quarante minutes pour atteindre la chapelle. Plus on s’y approche, plus on voit de panneaux « silence, ceci est un lieu de recueillement » affichés sur les murs. Avant d’entrer dans la chapelle, par une petite porte, un dernier écriteau vous demande, encore une fois, de faire silence. Nous sommes donc entrées en catimini et avec toute la discrétion donc nous étions capables. Nous avons été accueillies… par des cris ! Les cris des quatre gardiens italiens, qui se disputaient, d’après ce que j’ai compris, à propos d’un match de foot. Tant pis pour le recueillement, le foot est une religion aussi, en Italie !

Rome-01 Rome-02 Rome-03 Rome-04 Rome-05 Rome-06 Rome-07 Rome-08 Rome-09

2) Le quartier Trastevere

C’est le quartier chouette de Rome, aussi bien celui des touristes que celui des Romains et des amoureux. Bizarrement, je n’ai pris quasiment aucune photo dans ce quartier. Pour une fois, j’ai simplement profité, en déambulant dans les rues. Le Trastevere a un charme fou, des façades de belles couleurs, des petits cafés et des restaurants qui ne visent pas que les touristes (autrement dit, vous y trouverez toutes les spécialités que les touristes demandent, mais elles sont bonnes et à bon prix). Même si vous n’avez qu’un weekend à Rome, je vous conseille d’y passer une fin d’après-midi et/ou une soirée.

Rome-10 Rome-11 Rome-12

3) L’Antiquité

Soyons sérieux : vous n’y échapperez pas. 95% des touristes viennent à Rome pour visiter le Colisée, admirer les ruines antiques du Forum, se faire prendre en photo avec les types déguisés en centurions romains… C’est d’une authenticité à géométrie variable ! Il serait dommage de visiter Rome et de passer à côté de ces monuments. Quand on domine le Colisée et qu’on écoute la guide décrire les combats de gladiateurs, les batailles navales (oui, les batailles navales, le fond du Colisée pouvait se remplir d’eau pour créer un véritable spectacle naval ! Comme dirait Obélix, ils sont fous ces Romains !), les spectateurs qui se pressaient par milliers pour assister aux divertissements… On sent la distance temporelle qui nous sépare et les siècles qui se sont écoulés.

Rome-13 Rome-14 Rome15 Rome-16

4) Les cages d’escaliers et les églises

Oui, les cages d’escaliers. J’avoue que j’ai un faible pour les vieux ascenseurs et les immeubles romains ne manquent pas de halls et de cages d’escaliers magnifiques ! Même chose pour les églises. Entrez dans toutes les églises que vous trouverez ! On appelle la France le pays aux 36 000 clochers, mais nous sommes bien obligés de céder le pas aux Italiens en matière d’églises. Elles sont généralement assez grandioses, dans la décoration, mais aussi dans l’ambiance. La ville de Rome a même compilé une liste dans 100 églises et édifices religieux à voir dans Rome.

Rome-17 Rome-18 Rome-19

5) Flâner dans les rues, sans but

C’est comme cela que l’on fait les plus belles découvertes. Nos pas nous ont menés dans les lieux habituels, ceux qui attirent les touristes, comme la Fontaine de Trévi. Ce sont les endroits que j’ai le moins aimés à Rome. La Fontaine de Trévi, en particulier. Oui, elle est belle. Mais elle n’est pas aussi imposante et superbe que l’on croit. En revanche, en nous baladant, nous sommes tombés sur des petits trésors, comme une cour d’immeuble aux murs à couper le souffler et surplombés d’un toit en verre sublime. Marcher dans Rome est un plaisir. La ville se parcourt facilement à pied, surtout si vous n’avez pas peur d’user un peu vos semelles !

Rome-20 Rome-21 Rome-22 Rome-23 Rome-24 Rome-25 Rome-26 Rome-27

Bonus : Rome, sous la neige

Oui, sous la neige. Avant de partir, nous narguions nos amis en leur disant qu’ils restaient se geler en France, pendant que nous allions profiter du soleil et de la douceur italienne. Résultat : une tempête de neige sans précédent, restée dans les anales et dont les Italiens se souviennent encore ! À ce jour, Rome est encore dans mon Top 5 des jours où j’ai eu le plus froid de toute ma vie. Nous avions pris des baskets en toile, qui ne servaient plus à grand-chose quand nos pieds traversaient les plaques de verglas et s’enfonçaient dans des flaques d’eau glaciale. La douleur des doigts de pied gelés n’est dépassée que par celles des doigts de pieds qui dégèlent. Au final, nous nous sommes réfugiés au cinéma ! Et nous avons vu la version italienne de Bienvenue chez les Ch’tits. Au moins, on connaissait l’histoire !

Nous avons failli manquer notre avion pour le retour : l’aéroport se situe au bord de la mer, il était épargné par la neige, mais le train pour rejoindre l’aéroport, lui, était bloqué ! Finalement, nous avons attrapé notre vol, après des courses effrénées dans le métro et la gare romains, essayant de suivre les indications des employés, complètement dépassés et qui donnaient des ordres contradictoires. On en rit encore aujourd’hui.

Rome-28 Rome-29

Les photos de l’Italie | Les articles sur l’Italie

Lisa

4 Comments

  • Reply LadyMilonguera 17 janvier 2016 at 16 h 03 min

    Tu me donnes soudainement envie d’y retourner 😉

    • Lisa
      Reply Lisa 17 janvier 2016 at 17 h 59 min

      Le voyage date de quatre ans déjà, j’ai très envie d’y retourner aussi !

  • Eva
    Reply Eva 21 janvier 2016 at 12 h 21 min

    Les photos sont sublimes. Tu me rappelles beaucoup de souvenirs.

    J’ai fait partie des millions de touristes agglutinés dans la chapelle Sixtine, et déjà c’était les gardes qui faisaient le plus de bruit. Mais ils ne se disputaient pas, ils nous criaient dessus ! « No photo no video  » « SILENCIO » !
    Par contre j’ai adoré la fontaine de Trévi, probablement parce qu’il faisait une chaleur insupportable et qu’une fontaine fraiche nous a fait le plus grand bien. Nous ne voulions plus partir.

    Je garde de Rome un super souvenir à défaut d’avoir d’aussi belles photos que les tiennes.
    Superbes !

    Eva

    • Eva
      Reply Eva 21 janvier 2016 at 12 h 22 min

      J’ai hâte de voir Gênes!

    Leave a Reply